Smart grids : L’Amérique investit un milliard de dollars en Afrique

Rédigé par Fanny Le Jeune | Le 05 juin 2014 à 10:00
smart grids / Afrique / USA / électricité

Un milliard de dollars, c’est la somme rondelette qu’une trentaine d’investisseurs américains ont promis d’investir afin de financer des projets d’électrification hors réseaux en Afrique. L’idée est de pouvoir installer l’électricité dans des zones isolées en utilisant des sources d’énergies renouvelables.

20 millions de foyers et d'entreprises dotés de l'électricité

Quel meilleur territoire que l’Afrique (où le soleil est toujours au rendez-vous) pour développer les réseaux électriques intelligents? Malgré le fort potentiel du continent, ce sont toujours près de 600 millions d’habitants qui étaient privés d’électricité en Afrique subsaharienne en 2014.

Pour pallier le problème, 27 investisseurs américains se sont engagés à développer l’électricité pour 20 millions de foyers et d’entreprises en Afrique subsaharienne. Il faut dire qu’aujourd’hui avec la baisse des coûts de l’énergie renouvelable, les progrès dans le stockage de l’énergie et le développement des smart grids, un tel projet est facilement envisageable.

« L’accès à des réseaux centralisés d’électricité n’est pas une solution exhaustive pour ces pays situés sur l’un des continents les moins urbanisés », a expliqué mardi dans un communiqué le secrétaire à l’Energie Ernest Moniz, à l’occasion d’un déplacement en Éthiopie. « Mais avec des solutions comprenant des projets hors réseaux et de petites tailles, nous pouvons apporter l’électricité à ces zones rurales », a-t-il ajouté.

En outre, les 27 investisseurs se sont également engagés à installer des centrales solaires et des petites centrales hydro-électriques. Des experts africains seront formés et une levée de fonds sera organisée pour aider les fournisseurs locaux d’électricité.

source

0 Commentaire(s)
    Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

    Laisser un commentaire