Ile Maurice, bientôt un « Smart State » ?

Rédigé par Mélissa Petrucci | Le 20 juin 2014 à 07:00
Ile Maurice / smart grids / Tassarajen Pillay Chedumbrum/ TIC

Tassarajen Pillay Chedumbrum, le ministre mauricien des technologies de l'information et de la communication a pour ambition de faire de l’Ile Maurice « un Smart State » et pour y parvenir, il fait un appel aux investissements étrangers. 

"From Cyber Island to Smart Mauritius" 

La semaine dernière une conférence à l’initiative de l’opérateur des télécommunications Emtel, et du ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum, s’est tenue à l’île Maurice autour du thème « From Cyber Island to Smart Mauritius ». Une bonne occasion pour afficher les nouvelles ambitions de l’île en matière de smart grids.

Bien que les ressources naturelles du territoire soient pauvres, le ministre compte toutefois sur le capital humain de l’île pour parvenir à développer l’économie du pays. Il en est convaincu, ce sont les technologies de l’information et de la communication qui feront du pays un « Smart State ». Et pour atteindre ces nouveaux objectifs, Johan Gott, Senior Manager d’AT Kearney aux États-Unis, qui est intervenu lors de la conférence, invite les multinationales étrangères à investir sur le territoire. Avec elles, le pays pourra procéder au développement des technologies dans les régions urbaines en connectant les bâtiments, les systèmes de transport, les réseaux électriques, l’éducation, la médecine, la sécurité et même l’environnement.

De toute évidence la bande passante devra être améliorée et le nombre de zones WI-FI augmentées pour parvenir à de tels résultats. L’île Maurice devra d’ailleurs soutenir la création de start-ups qui créeront de nouveaux emplois dans le secteur. 

source

0 Commentaire(s)
    Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

    Laisser un commentaire