Les centrales virtuelles pourraient devenir la nouvelle norme

Rédigé par Vincent Gaillard | Le 17 mars 2017 à 09:31
centrales virtuelles bourse énergie Australie norme

L'Australie est en passe de devenir le premier pays au monde à offrir à ses citoyens une chance de participer à un programme utilisant un réseau de centrales « virtuelles ».

Une Bourse de l'énergie distribuée en Australie

La Bourse de l'énergie distribuée (Distributed Energy Exchange ou deX) va créer un marché ouvert pour la valeur de l'énergie produite par les panneaux solaires et stockée dans des batteries, pouvant être négociée entre consommateurs, entreprises, collectivités et services publics.

Le projet est financé par l'Agence australienne pour l'énergie renouvelable (ARENA) et dirigé par la start-up GreenSync.

Stocker l'énergie durant les périodes de faible consommation donnera au réseau la capacité de faire face à des poussées de demande ; en combinant de nombreuses petites unités dans une grande batterie. Le nouveau réseau intelligent peut également aider l'Australie à éviter les pannes de courant, fréquentes pendant les canicules.

Ce réseau virtuel utilise un système innovant de communication, développé par Reposit Power, qui contrôle la batterie d'un domicile et la relie à un échangeur, puis envoie automatiquement l'électricité là où il y en a besoin. Le propriétaire de la batterie est alors indemnisé en conséquence.

Le réseau virtuel utilise l'infrastructure existante, ce qui élimine la nécessité de nouvelles centrales électriques au charbon.

source

0 Commentaire(s)
    Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

    Laisser un commentaire