Les Émirats Arabes Unis affirment que la faiblesse des prix du pétrole n'affectera pas le renouvelable

Rédigé par Julien Jormot | Le 21 janvier 2015 à 09:29
Émirats Arabes Unis prix du pétrole renouvelable Royal

Les représentants des Émirats Arabes Unis (EAU) ont affirmé lors d'une récente conférence sur le renouvelable que les très faibles prix du pétrole actuels n'auraient pas d'effet néfaste sur les projets d'énergie verte. Le débat sur la question étant loin d'être terminé, le commentaire des EAU visait à apaiser les préoccupations.

« Une technologie du renouvelable plus compétitive »

S'exprimant lors de la cinquième Conférence de l'Agence Internationale des Énergies Renouvelables (IRENA), le ministre d'État Sultan al-Jaber a déclaré : « Notre paysage énergétique interconnecté a évolué au-delà d'un point où le prix du pétrole détermine le destin de l'énergie propre. »

Sultan al-Jaber est également Président de la Société d'énergie renouvelable d'Abu Dhabi, dans un article paru sur le site Phys.org, il a estimé que les investissements mondiaux d'énergie propre avaient augmenté de 16 % en 2014, et que les énergies renouvelables ont changé de statut en passant « d'une alternative coûteuse à une technologie compétitive », ajoutant que « cette croissance avait été tirée par la forte baisse des coûts et l'augmentation constante de l'efficacité de la technologie ».

Prenant également la parole, la Ministre française de l'Écologie Ségolène Royal a mis en cause une éventuelle « réorientation » en faveur des combustibles fossiles, alors que le prix de ceux-ci baisse. Elle a recommandé des décisions politiques réglementaires qui continueraient à soutenir les investissements dans les énergies renouvelables.

source

0 Commentaire(s)
    Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

    Laisser un commentaire