Les outils de comptage intelligents encadrés par la CNIL

Rédigé par Marie Colin | Le 23 août 2014 à 08:00
smart grids réglementation

Afin de respecter la vie privée des clients et des consommateurs, la CNIL a décidé d’encadrer les dispositifs permettant de mesurer la fréquentation des magasins.

L’analyse des comportements supervisée

Les commerçants possèdent aujourd’hui de nombreux moyens d’analyser et d’étudier le comportement de leurs clients.  Avec l’aide de boitiers intelligents, ils captent par exemple les données émises par les Smartphones et calculent la position géographique des consommateurs. De telles données permettent de connaître le parcours effectué par le client au sein des rayons et de lui envoyer des publicités correspondant à ses besoins.

Pour éviter tout ce qui pourrait correspondre à des atteintes à la vie privée, la CNIL a décidé d’indiquer quelles formalités doivent remplir les dispositifs, de façon à garantir leur anonymat. Selon la CNIL, l’utilisation d’un algorithme d’anonymisation « permet notamment d’estimer les taux de retour des personnes dans un magasin avec un taux d’erreur non préjudiciable pour le commerçant tout en permettant d’assurer le respect de la vie privée de ses clients ».

En plus des boitiers, la CNIL a également donné ses directives concernant les caméras présentes sur les panneaux publicitaires, caméras permettant de compter le nombre de personnes qui regardent la publicité. La CNIL a décidé que ces images ne devaient pas être conservées (pas de virgule avec ni ni) ni transmises.

 
0 Commentaire(s)
    Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

    Laisser un commentaire