31 villes s'associent pour une initiative de ville intelligente normalisée

Rédigé par Julien Jormot | Le 19 mars 2015 à 08:25
smart city smart grids Europe Brésil

Trente-et-une villes européennes et brésiliennes se sont réunies lors du CeBIT 2015 et ont convenu d'une collaboration visant à mettre en marche une initiative commune afin de normaliser leurs services de ville intelligente.

La coalition réunit vingt-cinq villes venant de six pays de l'Union européenne (Belgique, Danemark, Finlande, Italie, Portugal et Espagne) et six villes brésiliennes. Le groupe de travail découlant de cette entente, baptisé Open & Agile Smart Cities (OASC), soutiendra les municipalités et les startups désireuses de créer des services de ville intelligentes dans chacun de le domaine de leur choix.

« Très peu de mécanismes sont en place pour soutenir la transition vers le numérique des villes et des sociétés, ce qui est complexe à l'échelle de la transition verte, sinon plus », explique Martin Brynskov, qui supervisera des travaux au sein d'OASC. « Open & Agile Smart Cities montrera de manière très concrète la voie avec des mécanismes que tout le monde peut mettre en œuvre, pour le bénéfice de tous. »

L'initiative utilisera FIWARE, plate-forme financée par l'UE et morceau du programme Startup Europe. Startup Europe est un des engagements de l'UE « visant à aider les entrepreneurs à prospérer en Europe. » Les spécifications techniques de FIWARE ont grandement aidé le projet OASC à se concrétiser rapidement.

« FIWARE offre un des meilleurs Cloud concernant la capacité d'hébergement et une riche bibliothèque de composants », selon l'UE. « Ces composants, appelés 'facilitateurs génériques', fournissent des API standards (interfaces de programmation d'application) ouverts qui font qu'il est plus facile de se connecter à l'Internet des objets, aux données de processus et aux médias en temps réel à grande échelle, il est également plus simple d'effectuer l'analyse du Big Data ou d'intégrer des fonctionnalités avancées d'interaction avec l'utilisateur. En FIWARE, les spécifications de l'API sont publiques et libres de droits, soutenues par des mises en œuvre de référence ouvertes à la source » .

La collaboration d'OASC fera usage de capteurs et d'analyses diverses pour donner aux villes et aux entreprises les outils nécessaires à la compréhension de leur environnement urbain. Les appareils pourront recueillir, publier et analyser les données en temps réel. L'information apprise sur une ville intelligente sera collectée et standardisée pour une autre ville. Ces données de ville à puce seront facilement accessibles et téléchargeables pour les autres municipalités à travers le monde.

2 villes du même pays

Les villes signataires au sein de l'UE sont : la Région de Bruxelles-Capitale, Gand, Anvers, Copenhague, Aarhus, Aalborg, Helsinki, Tampere, Espoo, Vantaa, Oulu, Turku, Milan, Palerme, Lecce, Lisbonne, Porto, Penala, Fundão, Palmela, Águeda, Valence, Santander, Malaga et Séville. Les villes de Brésil participants sont : Olinda, Anapolis, Porto Alegra, Vitória, Colinas de Tocantins et Taquaritinga.

Selon le Connected Smart Cities Network, n'importe quelle ville dans le monde peut adhérer au programme, tant qu'au moins deux villes du même pays sont candidates.

source

0 Commentaire(s)
    Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

    Laisser un commentaire