Les nouveaux types de synchrophaseurs arrivent en masse sur les réseaux

Rédigé par Bastien Olivennes | Le 01 mars 2015 à 10:24
synchrophaseurs smart grids résilience

La majorité des systèmes à haute tension (transmission HVT) en service aujourd'hui sont des systèmes sur courant alternatif (AC), qui s'appuient sur un grand nombre de technologies centenaires.

Des outils capables d'effectuer une auto-réparation

Les systèmes de transmission sont généralement surveillés à l'aide du contrôle et de l'acquisition de données (SCADA), procédé qui collecte les informations sur l'état du réseau avec quatre à cinq secondes d'intervalle. Cependant, de nombreuses perturbations ne peuvent être remarquées avec ce protocole, à cause des données intermédiaires, de la puissance du courant, des angles de phase, et des autres caractéristiques du système.

Désormais, de nouvelles technologies surveillent la situation du réseau au sens large, en particulier les synchrophaseurs (SWASA), qui sont utilisés afin de recueillir et transmettre des données qui identifient les perturbations rapidement avant que des pannes se produisent.

Le cabinet Navigant prévoit à ce propos que le chiffre d'affaires annuel des synchrophaseurs devrait croître de 8,5 milliards de dollars en 2014 à 16,7 milliards de dollars en 2023.

« La prochaine génération de solutions SWASA, capable de collecter, gérer et analyser les informations, ainsi qu'alerter et mettre en œuvre un schéma de réponse rapide au problème devrait se généraliser sur les réseau du monde entier », a déclaré James McCray, analyste principal de recherche chez Navigant.

source

0 Commentaire(s)
    Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

    Laisser un commentaire