Smart Energies - Expo 2016

« Smart City Challenge » : les Etats-Unis accélèrent dans les transports intelligents

Rédigé par Mélissa Petrucci | Le 10 février 2016 à 18:50
smart city transport intelligent véhicule voiture

Le Département des Transports des Etats-Unis vient de lancer un appel à projet pour sélectionner la ville qui présentera le meilleur programme pour rendre ses transports plus intelligents. 

Les villes de taille moyenne aux Etats-Unis connaissent une croissance démographique qui devrait s’intensifier dans les années à venir. Cette augmentation s’accompagnera d’une demande plus forte en termes d’infrastructures de transports.

Pour répondre à ces besoins, le Département des Transports cherche actuellement à trouver le moyen d’intégrer des avancées telles que les véhicules connectés, l’économie de partage ou d’autres technologies de pointe à son réseau afin de mettre en place un système de transports intelligents qui permettrait à la fois de fluidifier la circulation, proposer des services plus sécurisés et réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports, qui reste le plus polluant encore aujourd’hui.

Les villes qui désirent concourir sont invitées à soumettre leur différent programme pour améliorer la façon dont les gens et les marchandises circulent tout en utilisant de manière efficace les nouvelles technologies, le Big Data ou d’autres ressorts à la fois créatif et innovant.

Des dizaines de millions de dollars à la clé pour repenser les transports urbains

Bâton Rouge et la Nouvelle Orléans font parties des 77 villes américaines à briguer pour décrocher un financement de 77 millions de dollars alloués par des fonds fédéraux  et qui serviront à développer les mesures et structures visant à rendre les transports plus sûres, plus faciles et plus fiables.

Si les détails qui composent les projets présentés par Bâton-Rouge et la Nouvelle-Orléans n’ont pas encore été communiqués, les fonds du Département des Transports des Etats-Unis ont annoncé qu’en plus de la dotation prévue, la ville gagnante recevra 10 millions de dollars supplémentaires de la part de Paul G. Allen, patron de la société d’investissements Vulcan. En prenant part à ce projet, le milliardaire entend encourager le déploiement des véhicules électriques dans tous les Etats-Unis et stimuler les stratégies qui permettront de réduire massivement l’empreinte carbone du pays.

La société israélienne Mobileye, qui développe des systèmes anti-collisions et d'assistance à la conduite de véhicules, s’est également engagée à équiper les transports publics de la ville sélectionnée avec ses technologies.  

Selon le Département des Transports, la ville gagnante du « Smart City Challenge » devra présenter certaines caractéristiques, comme avoir entre 200 000 et 850 000 habitants et au moins 15 % de sa population qui résident dans des zones urbaines. Critères remplis pour Bâton-Rouge et la Nouvelle-Orléans puisque les deux villes comptent respectivement 229 393 habitants dont 39 % résident en zone urbaine pour la première et 341 794 habitants pour 38 % situés en zone urbaine pour la seconde. 

0 Commentaire(s)
    Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

    Laisser un commentaire